Notre compte Instagram
Notre page Facebook
Speed ou slow, les Pyrénées-Orientales à votre rythme

Périllos, la renaissance d’un village

2 avril 2020.Brice BARRERE

6 mn de lecture

Découvrez avec moi des lieux secrets et mystérieux de notre beau département

Je vous retrouve pour une nouvelle balade en Pays Catalan. Aujourd’hui, je suis  accompagné par France et Carla. Pour cette étape, nous mettons le cap au sud de la vallée de l’Agly, un territoire reconnu pour son vin de qualité, mais aussi son riche passé historique et ses bastions cathares.

Direction plus précisément Opoul Périllos, commune située la plus au nord du département, où se côtoient vignes et garrigues, dans un environnement aride et rocailleux.

Lever de soleil au pied du château

Un conseil, programmez les réveils, vous pouvez me faire confiance. Pour débuter la journée quoi de mieux qu’un magnifique lever de soleil depuis le château d’Opoul.

Lever de soleil depuis le Château de Salveterra

Edifice construit par Jacques Ier d’Aragon en 1246, il ne reste aujourd’hui que des vestiges du château édifié sur la frontière entre le royaume de France et celui d’Aragon.

Garez-vous au pied du château, ne perdez pas de temps et grimpez vite découvrir le point de vue. Du haut de cette plateforme calcaire, le panorama est à couper le souffle. L’étang de Salses et la Méditerranée à l’est, la plaine du Roussillon et le massif des Albères au sud et le majestueux massif du Canigó à l’ouest. Vous verrez, tout est réuni pour une belle photo souvenir.

Après cette pause matinale, direction le village abandonné de Perillos.

Auprès de mon arbre…

Le début de notre périple va nous conduire à la première curiosité de notre parcours. L’objectif du matin, trouver un arbre millénaire, oui vous avez bien lu, millénaire !L’arbre en question est un Arbre Remarquable vieux de quelques 17 siècles. Situé en plein cœur d’une vigne, ce genévrier est tout simplement majestueux. Pour nous rafraîchir, nous faisons une pause quelques instants, au pied de cet arbre qui était probablement là dès l’Antiquité. Il a certainement vécu le sacre de Clovis au Moyen Age, vu Christophe Colomb découvrir l’Amérique, pleuré la mort de Napoléon à Sainte-Hélène ou encore connu les premiers Jeux Olympiques modernes d’Athènes…

A côté on est tout petit, mais vous verrez on s’y sent très bien…

Accès au vieux genévrier

Depuis Opoul, passez devant une grande citerne verte, continuez la route sinueuse. Sur cette route, avant les ruines du château, prendre la route du gite “la belle Auriole” (à gauche). Continuez, vous allez croiser  une première maison. Continuez et vous arriverez au gite que vous traverserez. Montez le chemin et l’arbre se trouve sur la droite au milieu des vignes (la route est très abîmée mieux vaut avoir un 4×4).

Nous poursuivons notre chemin et apercevons au loin le village abandonné de Périllos, perché au sommet d’un monticule rocheux.

Périllos, village oublié de tous, renaît de ses ruines

Village abandonnée de Périllos

Notre arrivée se fait à pas de loup, tant le calme règne au milieu des ruelles désertes. Il faut dire qu’ici, le temps s’est arrêté depuis 1971, date à laquelle un berger s’est finalement décidé à quitter les lieux pour rejoindre son frère au village voisin d’Opoul. En effet, dès le début du 20ème siècle, le village a été meurtri par une série de mauvaises récoltes, l’épidémie de phylloxéra, des sécheresses et une vague fatale de mortalité infantile.

Aujourd’hui et depuis 2006, un souffle nouveau fait renaître de ses ruines ce village endormi. L’association Terre de Pierre a trouvé à Périllos le site qui correspondait à ses attentes. A savoir, bien sûr, sauver les ruines de l’abandon, mais aussi transmettre un savoir et sauvegarder un environnement.

Nous découvrons un village en reconstruction, bâti autour de l’église Saint-Michel plutôt bien conservée. Une rue principale réaménagée, où l’on devine les maisons qui ont déjà été reconstruites depuis plus de 10 ans. Au gré de notre balade nous découvrons des lieux charmants qui donnent envie de contempler l’environnement préservé. D’ailleurs, chaque été, lorsque l’association se remet au travail, la vie reprend ses droits avec son potager, ses ateliers de sculpture ou encore ses « Apérillos » (apéros) autour de grandes tables installées devant « l’Oustal », principal lieu de vie du village.

Alors un conseil, n’attendez plus et venez découvrir ce village abandonné au cœur des Corbières.

Après cette visite, nous achevons notre circuit, passons devant la chapelle Sainte-Barbe située aux abords du village et nous dirigeons vers la dernière curiosité de la journée, à savoir la grotte du Trou de la Caune.

Dans la peau d’un apprenti explorateur

Grotte du Trou de la Caune

Pour bien terminer la journée, quoi de mieux que de se glisser dans la peau d’un aventurier des temps modernes ou autres spéléologues en herbe.

Cette grotte bien cachée mérite le détour. Rassurez-vous son accès se fait sans problème.

Après avoir parcouru la piste à travers la garrigue, vous débouchez sur une sorte d’aplomb d’où vous découvrez l’immensité du site.

Dans cette cavité circulaire baignée de lumière vous allez déambuler au milieu de grosses stalagmites ou autres concrétions qui ornent le plafond de la grotte.

Pour ma part, j’ignorais ce site et j’ai été fasciné par sa beauté et sa conservation.

Une chose est sûre, les enfants vont adorer !

Accès grotte Trou de la Caune

Depuis Opoul, prendre la direction de Périllos, passez le château, puis l’embranchement pour la stèle de l’accident aérien. Laisser la ferme du lieu-dit « Cortal Lalane » sur votre gauche. Environ 300 mètres après la ligne électrique, garez-vous puis empruntez la piste qui monte sur votre droite (inutile de vous y engager sans véhicule tout terrain). Suivre la piste à pied à travers la garrigue durant 20mn environ avant de découvrir l’entrée de la grotte sous la barre rocheuse.

J’espère vous avoir donné envie de venir découvrir ces lieux plutôt méconnus de notre département et je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures.

Pour l’organisation de votre séjour 

Carte Périllos

Brice blogueur

Voir tous les articles écrits par 

Commentaires (1)

  • Avatar
    Zapater . 3 avril 2020 . Répondre

    Super itineraire!

Ajouter un commentaire

RGPD : Mentions légales | Politique de confidentialité | Modification de mes données | Suppression de mes données
Créé par l'ADT des Pyrénées-Orientales ⋅ Copyright 2016 - 2019

VISITPO.FR

 

Le blog du tourisme dans les Pyrénées-Orientales

Abonnez-vous pour vivre et partager les expériences de nos blogueurs experts en tourisme

 

Les blogueurs

Merci ! Votre abonnement a bien été enregistré A très vite pour découvrir les prochains articles de nos blogueurs