Les Pyrénées-Orientales : 365 nouvelles journées, 365 nouvelles expériences….

 Les Pyrénées-Orientales 

365 nouvelles journées, 365 nouvelles nuits, 365 nouvelles expériences….

Les Pyrénées-Orientales, là où vous avez rencontré le soleil, ressenti le bonheur d’être  ensemble, vécu  des aventures !

Pour 2018, nous vous promettons du Fun, du Glam, du Zen, de l’Aventure,  beaucoup de rires en famille, entre amis et bien-sûr de vivre des expériences incroyables dans les Pyrénées-Orientales !

Tous les blogueurs, Amandine, France, Chantal, Emmanuelle, Béatrice, Gloria, Brice et Julien vous souhaitent  une année é(P.O.)ustouflante !

Amandine, France, Julien, Béa

Chantal, Emmanuelle, Brice, Gloria

Depuis un peu plus d’un an, nous avons parcouru les Pyrénées-Orientales de la Méditerranée aux Pyrénées pour vous transmettre nos expériences, nos émotions, notre amour de cette destination où le soleil règne plus de 320 jours par an. Non, ce n’est pas une légende !

Pour vous…

  • Nous avons défié la loi de la gravité et tenté de trouver  l’équilibre sur nos planches de S.U.P, de kite
  •  Nous avons affronté la grande amie d’Eole : la Tramontane.

  • Nous nous sommes remis au sport 
  • Nous avons eu très froid mais aussi très chaud !!!

  • Nous avons gravi des montagnes.
  • Nous avons enquêté afin de résoudre des énigmes

Grâce à vous…

  • Nous  avons testé les sources d’eaux chaudes naturelles, les spas de la Méditerranée aux Pyrénées.
  • Nous avons découvert des expositions exceptionnelles :  Dali, Picasso

  • Nous avons  exploré des sites culturels empreints de cette histoire catalane si intense.
  • Nous avons participé à des concerts dans des lieux magiques.

Nous avons rencontré des personnes passionnées et passionnantes. 

Nous ne sommes pas de grands sportifs, ni de grands historiens… 

Nous sommes comme vous !

Nous aimons apprendre, visiter, découvrir, bouger, manger, déguster, rencontrer, rire  et surtout partager !  Notre plaisir est  de  vous faire vivre simplement des  expériences uniques  dans les Pyrénées-Orientales  que nous chérissons et  connaissons parfaitement.

Ici, la terre, la mer et le ciel se laissent regarder, écouter, goûter, toucher, sentir…

Nous ne trichons pas, nous vivons les Pyrénées-Orientales. 

2018, nous sommes prêts  à vivre de nouvelles aventures et à les partager avec vous !

Alors à très bientôt.

Beatrice vignette+ d'infos sur Béa

Voir tous les articles écrits par 




Une nuit au refuge Sant Guillem

Des personnalités brillantes et attachantes

Hommage à Christian Bourquin – © ADT66

Ce vendredi après-midi, je me rends en compagnie d’Aurélie, une universitaire passionnée par cette terre du Haut Vallespir, au refuge Sant Guillem, dans la haute vallée de la Coumelade.

Porté à bout de bras par le charismatique Christian Bourquin, ce 5ème refuge a vu le jour en juillet 2015 et permet de vivre l’expérience du tour du Canigó en 5 jours de randonnée et 5 nuits. Une plaque dans la salle à manger rend hommage à l’amoureux de la montagne pyrénéenne,  hélas disparu.

Sur la route du refuge – © ADT66

Une expérience vraie et humaine

Stéphane et Nil en cuisine – © ADT66

Passer une nuit à Sant Guillem, c’est vivre une expérience multiple, familiale, montagnarde et écologique. Stéphane, Myriam sont les gardiens passionnés et engagés des lieux. Avec leurs trois enfants Milan, Nil et Lila, ils accueillent, hébergent, restaurent et conseillent les randonneurs, marcheurs ou naturalistes  passionnés qui passent dans ce refuge de moyenne montagne, à la portée de tous, profanes ou initiés.

Nul besoin d’être un sportif de haute volée pour atteindre le refuge ; depuis le hameau de La LLau (Le Tech), une heure trente de marche suffit et une piste pour véhicules tout terrain arrive tout près.

Pour l’heure, Myriam veut  me montrer l’arboretum ; avec Lila juchée sur ses épaules, elle se fraye avec aisance un chemin, à travers la forêt d’essences méditerranéennes endémiques, tout en évoquant les projets à venir comme l’installation de grands jeux en bois ou d’autres aménagements.

Au retour de la promenade, le dîner est prêt, Stéphane a concocté un repas de produits locaux, secondé par le jeune Nil qui adore la cuisine ou son père, ou les deux… Repas convivial et vrai moment de partage avec un couple franco-allemand de jeunes musiciens harpistes dans un grand orchestre à Berlin. Ils font l’expérience du tour du Canigó, avec des étapes dans les refuges.

Ambiance familiale – © ADT66

Atomes crochus et ancêtres communs

Cloche en fer forgé – © ADT66

Après une nuit dans une chambre nette et fonctionnelle et un petit déjeuner exclusivement local, je me rends à « l’aplec » de  l’ermitage de Sant Guillem de Combret, juste au-dessus du refuge, un sanctuaire du Xème et XIIème, inscrit aux monuments historiques, occupé et restauré avec opiniâtreté par une famille de la vallée.

La toiture, le cadran solaire et la porte de la chapelle au beau chevet pré-roman ont été rénovés, mais il faut encore engager des frais pour restaurer le rétable et les différentes statues. Après la bénédiction d’usage par un prêtre globe-trotter et gastronome, un apéritif est servi dehors, au soleil. La vénérable cloche en fer forgé du Xème siècle (une des plus anciennes productions campanaires de France) est de sortie, posée sur la table, Henri le maître des lieux, me raconte l’histoire de la vallée, de sa famille et nous nous découvrons même des ancêtres communs.

Refuge Sant-Guillem – © ADT66

…De retour au refuge, il est temps de refermer cette parenthèse enchantée comme un album coloré, parfumé, empreint d’émotions et de rencontres. Sur le chemin du retour avec Philippe, de la Communauté de Communes du Haut Vallespir, nous évoquons les projets d’aménagement en cours et surtout le festival « Jazz en Tech » qui a lieu en Juillet  avec de très grands musiciens. Un vrai passionné pour cette terre d’exception dans les Pyrénées-Orientales.

Pour plus d’informations :

Refuge Sant Guillem – Sud CanigóTourisme Canigó

+ d'infos sur Gloria

Voir tous les articles écrits par 




Collioure, Pyrénées-Orientales

United colors of Collioure et Paulilles !

Un parfum solaire aux notes multicolores…

Je vous emmène  au royaume de la lumière et des couleurs… Une escapade en Méditerranée : Collioure, Paulilles. C’est une belle invitation au voyage, à la contemplation…

A travers mon 7D  Canon, vous allez découvrir  ma Méditerranée, mes Pyrénées-Orientales, mes  lieux préférés…

Une alternance de plages de sable fin, de dunes et de criques sauvages… Du galet au sable qui glisse entre vos doigts, une Méditerranée toute en nuances, passant du vert au turquoise. La caresse du soleil sublimera votre teint et bercera vos siestes sous les pins parasols…

Ah, les vacances d’été ! On les attend  toute l’année avec impatience ! C’est le moment de décompresser, de profiter de la famille, des amis…

Partir à la découverte d’une destination et  vivre de grandes aventures… 

Aujourd’hui, découverte haute en couleur de Collioure et Paulilles ! Farniente, explorations, baignades, balades, rencontres…  Bref,  le programme est idéal pour s’éclater !

Collioure : dans chaque couleur, il y a la lumière…

Embarquement immédiat ! 

Mettez vos lunettes de soleil, top départ pour Collioure.

Ce village typiquement catalan est inondé de soleil, il irradie….

La couleur est incroyablement intense, lumineuse. Matisse disait que : 
La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération.

Collioure est le berceau du Fauvisme. Ruelles typiques couvertes de fleurs, maisons  multicolores… Une explosion de couleurs : rose, fauve, ocre, vert, rouge, bleu…. Je me laisse toujours charmer par son port et ses barques catalanes, ses plages  de galets, au cœur du village ! Un savant mélange des eaux de la Méditerranée et des roches pyrénéennes.

Paulilles ou le passé recomposé…

On quitte Collioure, cap sur l’anse de Paulilles : suivre Port-Vendres, Banyuls Sur-Mer. Certes sinueuse mais superbe, la route épouse chaque  ligne de la côte rocheuse, entourée par le vignoble et la mer… Cette vue est incroyable… Vous allez surplomber l’anse de Paulilles. Je vous le dit d’ores et déjà, vous aurez le souffle coupé par tant de beauté !

C’est un site classé, préservé, le plus magique du littoral des Pyrénées-Orientales, un panorama  é(PO)ustouflant….  Aux pieds du massif des Albères, une eau transparente… Vous aurez l’impression d’être au bout du monde. Impossible de ne pas visiter le site de l’ancienne dynamiterie Nobel. J’ai suivi le guide dont les grands parents vivaient et travaillaient sur place. A l’époque, c’était un village. J’ai eu l’impression de changer d’époque !

Pour l’organisation de votre séjour  : Office de Tourisme de Collioure

Collioure

  • Le Chemin du Fauvisme : incontournable ! Vous marcherez sur les pas de Matisse et Derain…
  • A déguster : Les anchois Roques et Desclaux

 Paulilles 

Le Site Classé : l’Anse de Paulilles avec son ancienne usine de dynamite et l’atelier de rénovation des barques catalanes.

Beatrice vignette+ d'infos sur Béa

Voir tous les articles écrits par 




Plongée sous-marine, le jour où j’ai rencontré l’hippocampe de la Moulade….

Immersion dans un petit paradis !

Cet été, vous n’aurez pas besoin d’aller au bout du monde pour plonger. Les Pyrénées-Orientales  regorgent  de sites  de plongée sous-marine exceptionnels situés dans le 1er Parc Naturel Marin de Méditerranée.  Embarquement  immédiat pour  le spot mythique de la Moulade à Collioure, pour une plongée sous-marine  organisée par le centre de plongée  « Aquatile Plongée » : une  petite pépite sur le port d’Argelès !  Un style, une bonne humeur, un professionnalisme…

A nous la grande aventure,  destination Collioure, la Moulade !

Port Argelès sur Mer Plongée sous-Marine Pyrénées-Orientales

8.30 : la bande de joyeux plongeurs est accueillie par Karine et François.

Notre  spot de plongée sous-marine sera la Moulade à Collioure !

Nous nous équipons à notre rythme sous le regard parfois inquisiteur de François… Son œil  nous observant par-dessus la monture de ses lunettes, nous laisse tout à coup penser que nous avons peut-être oublié un détail. Nous nous concentrons !

  • contrôle de sécu pré-plongée : ok
  • feuille de route : ok
  • matos installés et plongeurs embarqués !
  • briefing de Karine façon hôtesse de l’air, sa marque de fabrique irrésistible : moment à vivre, une alliance rare du sérieux et de la détente.

A peine sortis du port, la vue est magnifique, les Pyrénées semblent couler dans la Méditerranée.Happy Board
Argelès Plage
Argelès Sur Mer le Racou
côte rocheuse Pyrénées-Orientales Plongée sous-Marine Pyrénées-Orientales
C’est ici le début de la Côte Vermeille bien que les Albères soient plus vertes que vermeilles à cette saison. A peine cinq minutes de navigation et nous voici déjà arrivés sous le fort de Collioure.

Briefing du spot par François qui donne une envie imminente de s’immerger.

Je fais le signe ok à Karine mon binôme sur cette plongée sous-marine. Petite bascule arrière, nous nous laissons glisser le long du dispositif d’amarrage… J’adore ce moment, je me coupe enfin de la vie quotidienne et me retrouve en apesanteur… Une sensation  qui ne se décrit pas mais qui se vit…

Dès les premiers mètres, nous croisons un bébé poulpe et quelques dizaines de petites [su_tooltip style="light" position="east" shadow="yes" rounded="yes" content="Molusque, un nudibranche de la famille des flabillinidés"]flabellines[/su_tooltip].

A 6 mètres de profondeur, nous ouvrons les yeux à la recherche d’hippocampes cachés dans les algues, les coquins, il faut les trouver… La chance est avec nous ! Karine en voit un et me fait signe.

Clic clac kodak l’hippocampe est immortalisé 

Dans cette plongée sous-marine, nous observons : étoiles de mer, oursins et déjà quelques éponges verongia ensoleillent le décor. A peine plus bas, entre 7 et 9 mètres, quelques petites grottes abritent congres, murènes, apogons et crevettes. Nous les laissons sur notre épaule droite pour aller à la rencontre d’une dizaine de petits labres.

Nous filons jusqu’à 16 mètres de profondeur pour découvrir un coralligène fantastique qui cache quelques langoustes

Karine en profite pour faire quelques photos de tous les nudibranches qui se régalent, ici des hydraires.

Au retour, nous entrons à 12 mètres dans la plus belle faille de Méditerranée qui semble avoir été creusée mécaniquement.

Du jaune, du mauve, du brun, du rose, de l’orange… Toutes les éponges se sont données rendez-vous ici ! Familles de Doris dalmatiens en plein festin pour notre plus grand bonheur.

Nous sortons de la faille pour emprunter le toboggan que l’on trouve sur notre épaule gauche à 9 mètres et là, surprise…

Un grand banc de barracudas nous accueille pour nous accompagner au bateau !

Dans la zone des 5 mètres, 3 minutes, notre palier de sécurité est amorcé. Karine en profite pour me tirer le portrait. Une fin de plongée sous-marine divine avec ces poissons fabuleux.

A peine sortis de l’eau, nous savons que cette plongée mérite d’être refaite. Il faudra revenir ! Pour l’heure, nous profitons d’un petit thé au caramel et ses croquants avant de rejoindre Port-Argelès. De retour au centre, nous rinçons notre matériel dans les bacs prévus à cet effet. Pas question de rincer sous l’eau vive du tuyau, chez Aquatile tout le monde est respectueux de l’environnement. Petite douche chaude, validation rituelle :

75 minutes de plongée, 17 mètres de profondeur, le tampon s’écrase sur mon carnet de plongée sous-marine pour encrer le papier et ancrer le souvenir de cette plongée, un pur bonheur !

L’heure est venue de ranger notre matériel jusqu’à la prochaine fois qu’on n’espère pas trop lointaine.

Définitivement, la plongée sous-marine me fait un bien fou. Plonger me procure détente et plaisir. Je repars avec des images sous-marines plein la tête, nous avons une biodiversité extraordinaire dans notre Parc naturel marin du golfe du Lion.

Karine et François, d’Aquatile plongée, deux personnes passionnées par la plongée sous-marine, très sensibles à la protection des fonds sous-marins.  Ils sont professionnels, attentionnés,  plein d’humour.  Un binôme  souriant, attentif qui vous prendra en  charge du début jusqu’à la fin. Si vous êtes accompagné par l’un d’eux, vous découvrirez la richesse de la faune et de la flore  subaquatiques des Pyrénées-Orientales !!!

Pour l’organisation de votre séjour 

Office de tourisme d’Argelès-Sur-Mer

Votre plongée sur le site de la Moulade

Aquatile plongée, Argelès-Sur-Mer

Les avis tripadvisor

Beatrice vignette+ d'infos sur Béa

Voir tous les articles écrits par 




Mon escapade nocturne

Mon escapade nocturne

Une nuit extraordinaire

L’hiver, généralement, je suis en mode « ski à fond », mais j’ai voulu sortir des sentiers battus et vivre une belle aventure de nuit, sous le ciel étoilé de Cerdagne.

18h00 : rendez-vous à la tombée de la nuit au bureau des guides d’Ozone 3. Bien emmitouflée, car la température frise les 3 degrès, sachant qu’elle va diminuer au fur et à mesure de la soirée, j’ai pris mes précautions. Après avoir fait connaissance avec le guide et le groupe, nous partons en covoiturage, en direction de la forêt du Serrat de l’Ours.

18h15 : j’arrive aux abords de la forêt, c’est le moment de s’équiper. Je mets les raquettes aux pieds, la lampe frontale sur ma tête, normal. C’est excitant de pénétrer dans cette forêt obscure. A chacun sa méthode pour apprivoiser le silence, l’obscurité : un couple chuchote et d’autres parlent fort.

10 minutes de marche et déjà j’aperçois les premières traces d’animaux dans la neige. A qui appartiennent-elles ? Renard, biche, notre imagination s’emballe et je lance les paris. Finalement, le guide nous informe qu’il s’agit d’un jeune chevreuil, reconnaissable à la taille de ses pattes et au fait qu’il se soit déplacé en faisant des sauts.

J’ai envie de suivre ces traces, dans l’espoir de surprendre le jeune chevreuil, mais la tentation du repas montagnard est plus forte. Mes amis vous diraient : « impossible pour Chantal de faire une croix dessus ». Je continue à marcher, une sensation de quiétude est palpable pour tout le groupe, rythmée par les chuchotements et les anecdotes du guide.

Soudain, le silence est brisé par l’intrusion d’un renard qui, effrayé, s’enfuit dans la forêt à la recherche d’un lieu plus tranquille.

Puis le refuge prend des airs de guinguette

19h00 : 1 heure et quart de marche, encore quelques pas à faire, les bonnes odeurs commencent à arriver jusqu’à moi. Le refuge n’est plus très loin, la fumée sort de la cheminée et fait une trace blanche dans le ciel obscur.

Me voilà arrivée au Refuge du Col del Pam, chez Jean-Yves, ravi de voir cette équipe de joyeux lurons affamés. Au menu, raclette ou tartiflette, sans hésiter, je choisis la raclette à l’ancienne : un pur délice. J’en ai mangé des raclettes, mais là, c’est une autre sensation, celle là a un goût d’aventure. Mon voisin, opte pour la tartiflette maison qui tient tout autant ses promesses. Tout le groupe, y compris le guide, déguste les plats de Jean-Yves, un régal. Un bon repas dans les refuges de montagne est toujours suivi de chansons et d’anecdotes. Quelle ambiance ! Je suis en mode « je festoye », le refuge prend des airs de « guinguette ».

21h30 : tout a une fin, le guide me fait signe qu’il faut penser à repartir pour rejoindre les véhicules laissés à l’entrée de la forêt. C’est en traînant les pieds, comme un enfant, que j’obéis. Nous repartons, dans ma tête, les images tournent, impossible de ne pas penser à ce moment d’exception.

22h30 : c’est l’heure à laquelle j’arrive à mon hôtel pour y passer une bonne nuit de sommeil.

Pour l’organisation de votre séjour :

Ozone 3 Font-Romeu

Office de Tourisme de Font-Romeu • Pyrénées Catalanes

+ d'infos sur Chantal




Kitesurf, un moment de liberté intense

Pourquoi le kite ? Parce que c’est fun, sexy, sensationnel !

Je me tâte, j’y vais, j’y vais pas… Kite ou pas kite. Test ou pas test ! La glisse, je connais. Ok, je ne suis pas spécialement douée mais ça me plait, ça m’attire.

Allez, GO, je prends la voiture, direction le spot « le pont des basses » à Canet  en Roussillon à la rencontre des riders.

J’ai soif de réponses… discuter avec eux devient indispensable…. Je m’avance sur la plage.

Petite parenthèse : j’ai toujours adoré cette partie de Canet, très nature et préservée… D’un côté, la Méditerranée avec sa plage de sable fin, sur la droite, la chaîne des Pyrénées en toile de fond. De l’autre côté,  l’étang avec ses baraques de pêcheurs et bien- sûr notre montagne sacrée Le CANIGOU, emblème de tous les Catalans !
Le kitesurf demande du vent et dans les Pyrénées-Orientales ça nous connaît, le vent ! Du soleil, de la tramontane qui souffle à 40 km/h et plus… Ici, toutes les conditions sont réunies pour les riders. Toute l’année, en toutes saisons.

J’y suis, un peu intimidée… les voiles sont de sortie telles des ailes de papillons au-dessus de l’eau…
L’ambiance est cool, détendue… des rires, des empoignades… certains s’échauffent, d’autres aident à gonfler l’aile au bord de l’eau… Au fur et à mesure, je me détends. Je suis très vite fascinée par ce spectacle qui se déroule devant mes yeux : la vitesse, les sauts, les couleurs… c’est fun !

20 Kite surf BantegnyJe prends mon Canon 7D et là, je shoote, l’ambiance, les sauts… Très vite, les riders jouent le jeu, posent devant l’objectif… on rit, on s’éclate ensemble… Je fais des plans serrés sur le matos et sur eux… On sympathise, on échange… Naturellement, les questions fusent :  pourquoi le kite ? C’est difficile, non ? Combien de temps faut-il pour avoir ses premières sensations de glisse ? J’ai l’impression que le kite, c’est vraiment un état d’esprit, un mode de vie ?….

Je vous livre leurs réponses (certes un peu pêle-mêle), comme je l’ai vécu et ressenti.

Kiter : c’est être seul face à la nature, s’envoler, s’éclater, évacuer le stress, oublier son quotidien. Un moment de liberté intense.

« Quand tu navigues, tu as le large, la mer, les montagnes en champ de vision, c’est juste énorme ! »Bruno

C’est atteindre le rêve d’Icare : fendre les airs comme un oiseau… Etre sur l’eau, entendre le vent qui souffle dans les lignes, se sentir libre, être en union avec les éléments extérieurs… Bref, ça te rend tout simplement heureux. Quand tu demandes à un rider, quel est son spot préféré, il te répondra : chez lui, dans sa région avec ses potes et après les spots incontournables du monde du kite…
Eurosport, interview de Benjamin Dupont : « Tes spots préférés ?
Mon home spot « le Pont des Basses » à Canet avec tous mes potes les lagunes du Brésil, les vagues mauriciennes ».
Se sentir naviguer grâce au vent, c’est incroyable !

Le kitesurf : un état d’esprit, une philosophie de vie…

C’est une façon de vivre, de penser, de s’ouvrir aux autres, de découvrir le monde, de profiter de la vie ! Toujours au bord de la mer, souvent en tong et boardshort. Pas mal de voyages, aussi. C’est une passion, un sport de partage en pleine nature, une vraie communauté.

Les premiers réflexes du matin sont de regarder la météo et d’organiser la journée et les jours à venir. On s’informe, on téléphone aux potes qui sont sur les spots, pour prendre la température… Les riders cherchent leur petit paradis du jour où ils pourront gonfler leurs ailes et s’envoler…
Sur le spot, tout le monde échange : des conseils, des sourires, on se fait chambrer, on s’entraide, on répare… Peu importe que tu sois champion ou débutant…
A la fin de la session, on débriefe les sensations, on prend le temps, en buvant un verre. C’est sympa, simple, bref, la vie !

Au départ, le kite peut impressionner voire faire peur. Ok, gérer l’aile n’est pas facile mais très vite, les sensations sont présentes, peu à peu la pratique s’installe. Au final ce n’est que du Bonheur !

Ce sport « extrême », accessible à tous comporte cependant des risques. Le mieux est d’apprendre encadré par des professionnels. Les écoles ne manquent pas. Pour apprendre les bases et pratiquer en toute sécurité, le top, c’est de partir 1 semaine. Depuis quelques années les règles de sécurité et le matériel ont bien évolué ce qui facilite la pratique. Une fois que les règles, la direction du vent sont assimilées, les sensations sont au rendez-vous et ça, c’est magique…

Alors, n’hésitez plus, prenez votre envol, lancez-vous !

Le soleil commence à se coucher. Je n’ai pas vu le temps passer. Finalement, je ne sais toujours pas si je vais me mettre au kite… Est-ce si important ? S’asseoir sur la plage, regarder les riders évoluer sur l’eau et dans les airs a été un pur moment !

Pour les kitesurfeurs qui ne connaissent pas encore les Pyrénées-Orientales, je vous donne les spots :
– Canet Pont des Basses, Le spot des PO
– Canet Zone Sud
– Barcarès les 3 colonnes
– Barcarès le parc des Dosses

Pour l’organisation de votre séjour :

Office de tourisme de Canet en Roussillon – Office de Tourisme de Saint-Cyprien – Office de Tourisme Port-Barcarès

 

Beatrice vignette+ d'infos sur Béa

Voir tous les articles écrits par 




Quelque part sur la Terre… les vacances sont précieuses

L’été approche à grand pas… Je passe en mode vacances.  Elles sont précieuses, attendues tout l’hiver… Mes envies, assez simples : détente, bien-être et surtout du plaisir.

Des vacances é(PO)ustouflantes !

IMG_3320
ph379-020
sainte marie la mer pyrénées-Orientales
Saint Cyprien RBantegny haute déf

Je surfe sur le net, mes recherches : nouvelles destinations 2016… et surtout SOLEIL, PLAGE, MER.
Je tombe sur des messages du style :
Vogue magazine : « Cuba, le Bhoutan, la Corée du Sud… Et si l’année 2016 rimait avec voyage? L’occasion de découvrir cinq nouvelles destinations qui suscitent l’envie. De quoi patienter jusqu’aux prochaines vacances…. »

Thomas Cook : « Préparez l’été du bon pied… notre sélection… Tunisie, Grèce, Bulgarie, Italie… »
L’express : « Où partir en vacances cet été ? On manque d’inspiration… New York, Grèce, Corse… »

Envie d’autre chose… une destination plus proche de mes attentes…

Aujourd’hui, les vacances, l’aventure s’achètent sur le net… Bref, tout est programmé, aseptisé pour répondre au plus grand nombre… Lors d’un dîner, j’entends parler d’une destination au Sud de la France… Je ne connais pas vraiment ce côté de la Méditerranée… C’est décidé, je mets les voiles !!!

C’est certainement les mots que j’aurais utilisés pour commencer cet article, si je n’étais pas des Pyrénées-Orientales !

L’été, je le passe à la maison ! Pourquoi partir ailleurs, lorsque l’on a tout sur place ?
3 semaines de pur bonheur sur le littoral !
Les Pyrénées-Orientales, ce sont mes racines et il y a tellement d’aventures à vivre ici…

Mes vacances sont une succession :

– de petits déjeuners sur ma terrasse en famille ou entre amis.
– de déjeuners et dîners dans les baraquettes en dégustant nos bons vins du Roussillon ou une salade avec une bonne parillade (assortiment de viandes ou de poissons  grillées)
– d’activités nautiques (stand up Paddle, kite surf, téléski nautique…). C’est mon côté sportif !
– de siestes au soleil sur les plages de Torreilles, de Sainte Marie La mer… bref, plutôt côte sablonneuse… J’ai dû être un lézard dans une vie antérieure….

Ma passion, la plongée sous-marine

La côte rocheuse est mon terrain de jeu ! Faune et flore à gogo grâce à la réserve naturelle marine de Cerbère – Banyuls et au parc naturel marin du Golfe du Lion, plus d’une trentaine de spots de plongée

ph205-008
plongée sous marine Pyrénées-Orientales
plongée Pyrénées-Orientales

Impossible d’évoquer la côte rocheuse sans parler de Collioure… berceau du Fauvisme et des peintres tels que Matisse, Derain… Vous serez surpris par la lumière et les couleurs…. Je ne m’en lasse jamais… A voir, l’Anse de Paulilles, vous pouvez y passer la journée ! Restaurants, possibilité de pratiquer du stand up paddle, du kayak de mer ou juste un pile – face sur la serviette.
Le lieu est juste sublime, magique… vous aurez l’impression d’être au paradis…

Bon maintenant, je check : maillot de bain, crème solaire, lunettes de soleil, sandales estivales, matos de plongée… OK ! Et c’est parti pour mon premier jour de vacances…

Pour l’organisation de votre séjour, cliquez ici

Beatrice vignette+ d'infos sur Béa

Voir tous les articles écrits par